jessica melville

jessica melville
Faites la connaissance de Melanie Harding

Directrice des opérations Nouvelle-Zélande

Équipe Opérations

Département Risques et courtage d’entreprise

Lieu Auckland (Nouvelle-Zélande)

Embauchée en hired 2006

Diplôme universitaire Baccalauréat ès Art (avec honneurs) en études européennes (majeur en assurance et mineur en études françaises) de l’université de Limerick

Intérêts personnels

Je suis la meneuse de claques de mes trois garçons, fervents joueurs de soccer. Ensuite, j’adore le rugby et je parcours des semi-marathons, en plus d’autres types de course.

Racontez-nous votre parcours chez Willis Towers Watson.

J’ai d’abord été embauchée comme directrice de comptes. Je défendais les intérêts des clients pour les comptes de courtage les plus importants de la Nouvelle-Zélande. Je collaborais avec l’équipe de courtage de Londres, de Singapour et de l’Australie. Nous avions pour mandat de concevoir des programmes d’assurance complexes adaptés aux besoins des clients. Je faisais également partie d’une équipe responsable de créer une division spécialisée en solutions de risques en Nouvelle-Zélande. De plus, j’occupais le rôle de gestionnaire nationale des services aux clients et j’avais pour mandat la création de lignes directrices en termes de meilleures pratiques des services pour nos clients néozélandais.

Après avoir donné naissance à des jumeaux en 2008, j’ai décidé de réévaluer mon horaire de travail de cinq jours par semaine. Heureusement, l’entreprise s’est montrée souple et j’ai pu travailler à temps partiel, tout en gardant mes dossiers principaux et en maintenant une relation solide avec mes clients. J’ai pris un congé en 2010. J’ai ensuite réintégré Willis Towers Watson et été mandatée par projet. En 2015, j’ai accepté le poste de directrice des opérations, que j’occupe encore aujourd’hui. Je suis responsable de l’exécution de la stratégie de mon département dans le marché néozélandais. J’ai trois garçons, et je travaille toujours à temps partiel. Ceci me permet d’atteindre un équilibre adéquat entre le travail et ma vie privée.

Quelles sont vos responsabilités quotidiennes?

Je suis responsable des stratégies de la division Opérations en Nouvelle-Zélande. Nos stratégies découlent des objectifs internationaux, soit de bâtir une valeur pour l’organisation et pour les clients. Je collabore avec l’équipe Opération de l’Australie ainsi qu’avec l’équipe de soutien de Mumbai. Notre but commun est d’obtenir la meilleure prestation de services dans le cadre de nos processus. Mes journées sont variées, mais règle générale, je rencontre des parties prenantes de différentes régions du monde sur Skype et je participe à des caucus hebdomadaires avec mon équipe lors desquels nous discutons de nos tâches, de nos priorités et des défis à relever. Les caucus nous permettent de résoudre des problèmes et d’offrir un accompagnement lorsque nécessaire.

Quels sont les défis principaux auxquels vous faites face? Comment les avez-vous relevés?

Pour travailler avec des équipes de différentes régions du monde, il faut trouver une manière de communiquer efficacement. Skype est ainsi un outil essentiel, surtout lorsque des personnes situées dans plusieurs pays participent aux rencontres. Ensuite, le poste des Opérations était une nouvelle fonction en Nouvelle-Zélande à l’époque où j’ai été nommée. Je n’avais alors accès à aucun cadre méthodologique. J’ai donc tiré parti de ma formation et j’ai pu aborder mon poste autrement. J’ai repéré les occasions d’amélioration de l’efficacité et trouvé des façons de définir mon rôle.

Quelles formations et sessions de développement l’entreprise vous a-t-elle offertes dans le cadre de votre poste?

Je travaille chez Willis Towers Watson depuis 12 ans. J’ai vu l’entreprise changer et évoluer. J’ai œuvré en représentation des intérêts des clients, en gestion des changements et en formation du leadership. J’ai également participé au programme de développement opérationnel. C’était un cours d’introduction de trois jours qui présentait les principes fondamentaux de l’excellence opérationnelle. Dans le cadre de ce programme, il me fallait présenter un portfolio à l’Institute of Leadership and Management. J’ai ainsi obtenu une accréditation. Le suivi post-formation était inestimable. Je me sers régulièrement des outils que j’ai appris à utiliser dans ce cours.

De quoi êtes-vous le plus fière depuis votre arrivée chez Willis Towers Watson?

Je suis fière du fait que ma carrière et que les occasions offertes ici m’ont permis une certaine souplesse en termes d’horaire. Je travaille moins d’heures qu’avant, ce qui me permet de trouver le juste équilibre entre mon rôle de mère et mon rôle de directrice chez Willis Towers Watson. Dans le monde des assurances, qui est à prédominance masculine, j’ai été l’une des premières femmes à concevoir un horaire équilibré qui fonctionnait autant pour moi que pour l’entreprise. Aujourd’hui, dans toute la compagnie, des ententes d’horaires « non traditionnels » sont conclues. Ce sont des horaires arrimés au monde professionnel d’aujourd’hui, et qui permettent la flexibilité et l’agilité nécessaires à l’exécution du travail. C’est donc gagnant-gagnant!

Comment décririez-vous la culture d’entreprise de Willis Towers Watson?

Pour moi, la culture d’entreprise de Willis Towers Watson se démarque. L’expression « une équipe » est largement utilisée et respectée dans l’entreprise, à l’avantage de nos clients. Chez Willis Towers Watson, nous sommes vraiment « glocaux ».

Quel est l’aspect de votre travail que vous préférez?

J’adore travailler pour une entreprise qui a une portée internationale et qui met à ma disposition des outils de partout au monde. Mes collègues, qu’ils soient en Nouvelle-Zélande ou ailleurs, rendent mon quotidien très agréable et me poussent à me dépasser. De plus, puisque mon poste est d’échelle nationale, je collabore avec tous les membres de l’entreprise. Le bonheur de pouvoir aider un collègue, même si ce n’est que pour un petit problème, vaut tout son pesant d’or.

Qu’est-ce qui vous surprend dans l’exercice de vos fonctions?

À quel point le travail d’équipe et l’engagement envers les clients sont prioritaires. Que je travaille à Londres, à Singapour, en Australie ou au sein de mon équipe régionale, le client est toujours au cœur de nos décisions, et ce, peu importe la division.

Qu’attendez-vous de votre carrière dans l’avenir?

Pouvoir faire la différence est très important pour moi. Que ça soit en tant que femme dans l’industrie de l’assurance, comme mère qui occupe un emploi, ou comme membre de l’équipe directrice de la Nouvelle-Zélande. Un de mes mandats est de promouvoir un changement qui rendra notre organisation plus efficace et performante sur le plan de ses activités. Ceci aura une incidence sur la conciliation travail-famille de mes collègues.

RENCONTRER NOTRE PEUPLE

RENCONTRER NOTRE PEUPLE